Fil info

La vie d’errance de Félicien Kabuga, le financier du génocide

En cavale depuis un quart de siècle, Félicien Kabuga a été arrêté samedi matin près de Paris, a fait savoir le parquet. Considéré comme le financier du génocide, l’homme, âgé de 84 ans, résidait sous un faux nom dans la banlieue parisienne, à Asnières-sur-Seine. Il était vraisemblablement protégé par ses enfants qui vivent en France et en Belgique, du côté de Termonde, où ils détiennent des passeports belges. A l’issue d’une procédure judiciaire devant la cour d’appel de Paris, Félicien Kabuga devrait être remis au Mécanisme pour les tribunaux pénaux internationaux à La Haye pour y être jugé pour crimes contre l’humanité. Des crimes imprescriptibles.

L’un des fugitifsles plus recherchés

Selon le procureur de La Haye, le Belge Serge Brammertz, cette arrestation démontre que « les responsables du génocide peuvent être contraints de rendre des comptes même vingt-six ans après leurs crimes ».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct