Fil info

Il était une fois

dans la bande dessinée

Cousin Dalton de Robert Crumb, le Suisse Alex Baladi a pris ses premières leçons de morale dans Le Trésor du lac d’argent de Winnetou et Les Mystères de l’Ouest de James West. Mais c’est Mon nom est personne, qui a ouvert l’adolescent à la beauté ténébreuse du Far West. Dans son nouveau roman graphique, Revanche, l’auteur explose les cadrages, dramatise les silences et arrache des larmes de plomb à son crayon pour mettre en scène ce qui ressemble à un braquage de banque façon Sergio Leone.

Fine gâchette, son bandit est derrière les barreaux, le nez abîmé, l’œil en cocard. Il se serait rendu, alors qu’il n’existe pas un cow-boy plus rapide que lui, ni de la main droite, ni de la main gauche. Ce geste laisse le shérif perplexe, à raison…

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct