Fil info

DE STAERCKE EN AVEUX,BULTOT LIBRE: LES ENQUETES SUR LES TUERIES CONTRE LE MUR DE L'ECHEC

De Staercke en aveux, Bultot libre

Les enquêtes sur les tueries

contre le mur de l'échec

Périodiquement des informations «sensationnelles» mais souvent éphémères ont surgi en marge des grands dossiers des années 80, toujours non élucidés. D'évidence, les aveux écrits de prison par Philippe De Staercke, qui s'accuse des trois dernières tueries de Braine, Overijse et Alost en 1985 et entend être traduit au plus tôt devant les assises, ne convainquent jusqu'ici guère les autorités.

Pour la tuerie d'Alost, De Staercke fit l'objet d'un mandat d'arrêt en 1987, qui fut rapidement levé, faute de preuves. Certes il existe des indices à sa charge, comme il en existait à charge des Borains dont certains avaient aussi été en aveux, mais la Justice craint peut-être de se couvrir une fois encore de ridicule en prenant le risque d'aboutir, avec De Staercke, à un nouvel acquittement, comme pour les Borains en 1988.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct