Fil info

Facilités: Gilson aux côtés des maïeurs rebelles En 1962-63, les Flamands ne parlaient pas de facilités temporaires Les Fourons, c'était pas moi! André Cools l'a reconnu...

Facilités: Gilson aux côtés des maïeurs rebelles Les six bourgmestres entrés en résistance songent à rencontrer le Premier ministre. Arthur Gilson, le père des lois linguistiques, propose de les accompagner.

Lorsque les six bourgmestres des communes à facilités de la périphérie bruxelloise ont décidé, de commun accord, le 10 mars, de ne pas appliquer la circulaire Peeters (qui rabote l'usage des facilités sur le sol flamand), ils ont aussi averti qu'ils saisiraient le fédéral, en la personne du Premier ministre, en cas de nécessité . Traduisez: si une sanction est prise contre l'un d'entre eux, si leurs décisions sont cassées, si leur politique est contrariée, ils demanderont une entrevue à Jean-Luc Dehaene. Objectif: obtenir l'intervention des autorités fédérales dans le litige .

On n'en est pas là? Pas sûr...

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct