Fil info

L’amour fraternel selon Toni Morrison

Entretien

Vincennes

De notre envoyée spéciale

Toni Morrison, Russell Banks, Louise Erdrich, le gratin de la littérature nord-américaine s’était donné rendez-vous ce week-end à Vincennes à l’invitation du festival America. Une sixième édition qui en fêtait les dix ans et conviait pour la première fois les écrivains sud-américains. Créé un an après le 11 septembre 2001, America 2012 s’est tenu à 45 jours des élections américaines. Obama va-t-il rempiler ? Les écrivains présents pensent que oui mais ont surtout parlé de littérature.

Pantalon et pull noirs, veste vert pistache, longs dreads gris sous son chapeau de paille, les ongles faits, Toni Morrison est tout sourire. Elle nous parle de son dernier livre, Home, dédié à son fils Slade avec qui elle créa deux albums pour enfants, illustrés par notre compatriote Pascal Lemaître.

Pourquoi avez-vous choisi les années 50 ?

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct