Fil info

Carte blanche Luckas Vander Taelen Journaliste free-lance et régisseur : Les francophones doivent aussi faire l'effort d'examiner leur propre extrémisme

Avec les élections en ligne de mire, les grands canons communautaires se mettent en batterie. Et dans la meilleure tradition belge, ce phénomène inévitable prend parfois des formes surréalistes.

Ainsi, Le Soir publiait récemment un article à propos des conséquences du réchauffement climatique pour la Belgique. Selon une étude, une bonne partie de la Flandre se trouverait sous eau d'ici une centaine d'années.

Sans attendre, Marc Uyttendaele, constitutionnaliste renommé et mari de Laurette Onkelinx, se prête à donner quelques éclaircissements communautaires : « On pourrait s'imaginer que les Flamands demandent une aide wallonne pour construire leur digue, et abandonnent en échange la régionalisation des pensions. »

Un peu plus tard, un climatologue de l'UCL ajoutait que si nous ne faisons rien, il n'y aura vraisemblablement plus de débat communautaire en l'an 3000 : à ce moment-là, la Flandre entière aura disparu sous les eaux...

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct