Fil info

LES JOURNEES DU PATRIMOINE (X), HISTOIRES DU MANOIR D'ANJOU

Les journées du patrimoine (X)

Histoires du Manoir d'Anjou

Woluwe-Saint-Pierre, en ses verts contours, dissimule moult petits trésors architecturaux. Parmi ces derniers, entre l'avenue Alfred Madoux et la rue au Bois, le parc du Manoir d'Anjou (du nom du duc fondateur de la quatrième maison d'Orléans, Philippe, frère de Louis XIV et dont le descendant régna sous le nom de Louis-Philippe) offre tout ce qui peut ravir l'oeil de l'esthète.

Ainsi, on peut saluer dans le parc les statues mythologiques disséminées par Alfred-Casimir Madoux (1838-1904). Ce dernier, directeur de «l'Étoile Belge», l'un des plus importants journaux bruxellois de l'époque, racheta la propriété (à l'époque dénommée «Château de Putdael»). C'est lui qui, en 1885, érigea, à l'emplacement des bâtiments existants, une imposante demeure, d'inspiration néo-classique et coiffée d'une coupole : le manoir actuel. Outre les statues, Alfred Madoux agrémenta également le parc d'une grotte artificielle.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct