Fil info

ERREURS DES GRANDS MAITRES

En analysant des parties de maîtres et grands-maître internationaux il n'est pas rare de découvrir des fautes relativement simples au cours de parties importantes et qui échappent aux deux GMI. Voici un exemple récent qui s'est présenté au cours du dernier match Pays-Bas - URSS (remporté par les Russes sur le score de 37-43).

PARTIE J. VAN DER WAL (P-B) -

G. VALMÉRIS (URSS)

Au milieu de la partie, la position suivante se présenta: (11 pions de part et d'autre) voir le diagramme; en jouant son dernier coup (6-11?) le Russe laisse deux coups victorieux au Néerlandais qui ne s'en aperçoit pas et répond 42-38? (12-17) 28-22 (17-28) 32-12 (21-41) 36-47 etc. et la partie fut nulle. Dans la position du diagramme voyez-vous deux façons de gagner pour les blancs étant prévenu qu'une combinaison vous permettra d'arriver à 10, l'autre à 6.

Voici ce que deux GMI n'ont pas vu: 1. 37-31 (26-48) 29-24 (19-30) 43-38 (48-34) 33-29 (34-23) 28-6 deuxième façon de gagner: 29-24 (19-30) 39-34 (30-48) 42-38 (48-22) 28-10.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct