Fil info

Onkelinx veut moins d'armes Législation - Le nouveau projet de loi de la ministre Onkelinx sur les armes veut davantage contrôler le marché La mort des armes à feu en vente libre D'énormes lacunes en matière de traçabilité

Onkelinx veut moins d'armes

La loi réglementant les armes en Belgique date de 1933. Trop vieille et trop permissive, estime Laurette Onkelinx. La ministre de la Justice va dès lors proposer son projet, dans quinze jours, au gouvernement. Il se veut nettement plus strict tant en matière de détention que de contrôle du marché.

L'objectif n'est pas de tout interdire et l'espoir n'est pas de désarmer la grande criminalité. Cependant, Laurette Onkelinx souhaiterait limiter le nombre d'armes en détention ou en circulation ainsi que les accidents qui en découlent : quelqu'un qui, pris d'un coup de folie, saisit une arme gardée à la maison et tire sur tout ce qui bouge.

L'objectif de la nouvelle loi est triple : en finir avec la vente libre des armes à feu, contrôler plus strictement le marché et diminuer considérablement le nombre d'armes en circulation, nous explique-t-elle en primeur.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct