Fil info

Au milieu des coteaux de Torgny

Des kilomètres de route sinueuse, à n’entrevoir que quelques maisons de ci de là, puis de grosses pierres d’un calcaire jaune signent le début du village de Torgny. Avec le soleil qui l’inonde, il a quelque chose de la carte postale soignée, petit recoin reclus, charme suranné. Il n’est pas rare d’y croiser Japonais, Suisses, Hollandais s’imprégnant du coin encore relativement protégé. Première halte au Clos de l’Epinette, en compagnie de Francis de Laet.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct