Des caractéristiques pas toujours roses

Attention, les jeunes à haut(s) potentiel(s) ne sont pas toujours des enfants prodiges. Chaque cas est différent, mais on peut observer certaines caractéristiques dans l’enfance.

Dyssynchronie interne. Les jeunes à haut potentiel peuvent présenter un décalage entre leur âge chronologique, leur maturité psychoaffective, leur niveau intellectuel, et leur maturation psychomotrice.

Des centres d’intérêt différents. Leur soif d’apprendre se manifeste très tôt et pour des matières comme les sciences, la philosophie, les mathématiques. Présentant un tel décalage au niveau des processus mentaux et des centres d’intérêts, les jeunes à hauts potentiels sont souvent perçus comme « bizarres » par leur groupe de pairs.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct