Fil info

UNE POSITION CARREMENT EFFROYABLE!

LA définition n'est pas de nous, mais de l'ex-champion du monde, le Néerlandais Ton Sijbrands, qui déclara, à l'issue de sa partie contre le Surinamien, Hugo Kemp (championnat du monde 1988) avoir connu la frayeur de sa vie: «De schrik van mijn leven.»

L'instituteur surinamien avait livré une partie sublime contre le grand maître qui devait gagner cette partie afin de s'assurer la deuxième place qui lui permettait de jouer un match revanche contre le champion Tchiziov. Kemp, qui ne termina que dix-septième (sur vingt), avait déjà rencontré deux fois Sijbrands, en 1969 et 1971, et avait chaque fois réussi à annuler.

Comme nous le verrons dans la fin de partie qui suit, une position extraordinaire se présenta qui provoqua la frayeur de Sijbrands.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct