Les loyers des petites maisons augmentent plus rapidement que celui des logements spacieux

Edition numérique des abonnés

Le prix de location des logements petits et bon marché progresse plus rapidement que celui des logements spacieux et plus chers, constate l’Institut wallon de l’évaluation, de la prospective et de la statistique (Iweps) dans une étude publiée jeudi. Les loyers plus importants ont même tendance à rester stables, voire à diminuer. Cette dynamique pèse davantage sur les publics précaires.

L’autorité statistique de la Région wallonne a réalisé son étude, la première du genre, en croisant les annonces d’Immoweb avec les données tirées de l’enregistrement des baux, afin d’analyser en détail le marché locatif résidentiel en Belgique. Les détails fournis par la plate-forme d’annonces immobilières permettent de compléter en partie les données des baux enregistrés, qui ne couvrent pas la totalité du marché locatif.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct