Élections au Congo: à Kinshasa, les Fayulistes «n’ont pas dit leur dernier mot»

Les supporters de Félix Tshisekedi sont descendus dans les rues de Kinshasa dans la journée de jeudi, laissant éclater leur joie.
Les supporters de Félix Tshisekedi sont descendus dans les rues de Kinshasa dans la journée de jeudi, laissant éclater leur joie. - AFP.

Depuis Kinshasa

Euphorie ou gueule de bois. Malgré des airs de normalité apparente, la capitale congolaise s’est réveillée passablement divisée ce jeudi matin, à l’issue d’une folle nuit de résultats électoraux, qui a consacré, provisoirement, la victoire de l’opposant Felix Tshisekedi à la tête de la RD Congo. Au grand dam des nombreux partisans kinois de l’autre candidat de l’opposition, pourtant donné grand favori : Martin Fayulu, et sa coalition Lamuka, soutenus par Moïse Katumbi et Jean-Pierre Bemba. Sans oublier les sympathisants de la majorité présidentielle du FCC, déçus eux aussi par ces résultats, et réunis autour du « dauphin » Emmanuel Ramazani Shadary, qui terminerait à la troisième place du classement.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct