Commission, Conseil européen: la course aux grands postes européens commence discrètement

Weber
Weber - Reuters

Le processus politique de désignation des hauts postes européens – président de la Commission, du Conseil européen et du Haut représentant pour les Affaires étrangères, sans oublier la présidence du Parlement – ne constituera que la dernière étape du long cycle qui s’entamera avec les élections européennes, et s’achèvera avec l’entrée en fonction en novembre de la nouvelle Commission. Mais il est un signe qui ne trompe pas : c’est quand pour la première fois, comme Le Soir en a fait l’expérience la semaine passée, le proche de l’un de ces dirigeants évoque spontanément ces nominations, mélange de mercato footballistique et de grand jeu diplomatique.

1

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct